La société Total Petrochimicals Feluy prend en charge les opérations de dépollution.

Souvenez-vous. Il y a quelques jours, le service environnement de la commune d’Ecaussinnes avait constaté une pollution au plastique dans les eaux de la Sennette. La présence d’une quantité importante de billes translucides en plastique avait été observée sur les berges du cours d’eau et ce jusqu’à plus de 7 kilomètres en aval du zoning industriel.

Dans l’urgence, un barrage flottant a été placé par la commune d’Ecaussinnes et le Contrat de Rivière Senne afin de limiter la contamination en aval. Mais depuis ce lundi, et alors que les responsabilités ne sont pas encore établies, la société Total Petrochimicals Feluy a décidé de prendre en charge des opérations de dépollution d’urgence du cours d’eau.

Une entreprise de nettoyage spécialisée a été mandatée pour récupérer les pellets sur et le long de la Sennette. Des équipes de deux à trois personnes de cette entreprise parcourront à pied les berges de la Sennette en partant de la Pignarée vers le barrage installé par le Contrat de Rivière.

© DR

Depuis vendredi, des contrôles non-planifiés de différentes installations du zoning sont en outre effectués par la Police de l’environnement. Bien que ce sont ces contrôles qui devront permettre d’établir les responsabilités exactes de chacun des exploitants, Total a pris les devants en passant à l'action dès ce lundi. Dans un deuxième temps, il sera primordial que les exploitants réalisent les aménagements permettant de garantir que ce type de contamination ne puisse pas se reproduire.

"La commune d’Ecaussinnes sera particulièrement vigilante à ce que ce genre d’incident ne reste pas sans suite. Nous travaillons à restaurer progressivement la biodiversité dans la Sennette et nous ne pouvons pas accepter que ces efforts soient mis-à-mal de cette façon", souligne Arnaud Guérard, l’échevin de l’Environnement.

D’autant plus qu’il y a urgence puisqu’une accumulation importante de billes a été découverte dans un bassin d’orage du zoning. Un nettoyage complet de celui-ci ainsi que l’installation d’un filtre s’imposent, sans quoi chaque nouvelle crue risquerait de charrier de nouvelles quantités de billes dans la Sennette.

© DR