Le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné mardi E.P. à une peine de 10 mois de prison ferme. 

L'homme était poursuivi pour avoir utilisé et présenté une fausse carte d'assurance lors d'un contrôle de police à Binche. Le ministère public avait requis la même peine.

Lors d'un contrôle de police, le 3 août 2017 à Binche, il est apparu que les papiers du véhicule de E.P. avaient été modifiés. La date de validité de l'attestation d'assurance (ou carte verte) avait été prolongée. Ainsi, le chiffre trois avait été transformé en huit repoussant l'autorisation, qui s'arrêtait normalement au mois de mars, jusqu'au mois d'août. 

La modification avait été réalisée à l'encre bleue sur de l'encre noire, ce qui a attiré l'attention du policier. Le ministère public avait requis une peine de 10 mois de prison ferme à l'encontre de E.P, déjà connu pour diverses escroqueries et usages de faux. 

L'homme se trouvait donc en récidive. Me Frederic Laurent, l'avocat du prévenu - qui était absent à l'audience - a plaidé l'acquittement. Le conseil a expliqué que son client accusait son voisin d'être l'auteur de cette modification.