Centre

10 retraits de permis ont été ordonnés.

Samedi entre 16 heures et minuit, la zone de police Binche-Anderlues menait une vaste opération de contrôles axé sur la conduite sous influence. Cette dernière s’est déroulée en deux phases. Un premier contrôle était étali à Bray, route de Mons, à hauteur de la place du Levant tandis qu’un second était installé près de la place Eugène Derbaix, non loin du parking de la gare.

« Bien qu’il ne s’agisse pas d’une opération Bob, la zone de police reste attentive à la problématique de l’alcoolémie au volant. Il s’agit d’ailleurs de l’une des priorités du plan zonal de sécurité sur le territoire », explique Laurent Raspe, chef de corps. « Outre les aspects conseil et sensibilisation, ce type d’opération permet de dissuader et réguler ce type de phénomène. »

Au total, une quinzaine de policiers étaient mobilisés. 216 conducteurs ont été soumis à l’alco sensor (sampling). À l’issue de ce premier tri, 27 personnes ont subi un contrôle plus approfondi à l’aide d’un éthylotest. 10 étaient en imprégnation alcoolique et ont fait l’objet d’une rédaction de PV avec retenue ou retrait de leur permis : trois pour une durée de trois heures, 6 pour une durée de 6 heures et un pour une durée de 15 jours.

Un PV d’avertissement a été rédigé pour défaut du contrôle technique. Un autre PV a été dressé pour transport d’arme prohibée. Enfin, une sanction administrative pour jet de déchet sur la voie publique a été prise. « Les résultats obtenus sont satisfaisants et encouragent la zone à réitérer ce type d’opération. »