Centre

Huit retraits de permis ont été ordonnés.

Souvent présents sur les routes, les policiers de la zone de police Anderlues-Binche étaient une nouvelle fois mobilisés ce week-end dans le cadre d’une opération de sécurité routière et de lutte contre les conduites sous influence. Malheureusement, les résultats démontrent une nouvelle fois la nécessité de ce genre d’opération puisque quelques irréductibles persistent.

Un premier contrôle a été organisé au rond-point Delhaize, à Épinois. 239 conducteurs ont été soumis à l’alco-sensor. 231 d’entre eux étaient négatifs, 8 étaient positifs. En finalité, la police a procédé à un retrait du permis de conduire pour une durée de 15 jours, un retrait pour 6 heures et trois retraits pour 3 heures.

Un deuxième contrôle a été mené du côté d’Anderlues, le long de la Chaussée de Mons. 94 conducteurs y ont été contrôlés. 82 étaient négatifs, 12 étaient positifs. Deux retraits de permis ont été ordonnés pour une durée de 15 jours et un pour une durée de 6 heures.

La police précise que ces opérations s’intègrent dans le plan zonal de sécurité et seront menée dans les semaines qui arrivent, notamment dans le cadre de la campagne Bob.