La désertification des centres-villes est un phénomène qui frappe de nombreuses cités à travers le pays, et même ailleurs! Le commerce en ligne, la concurrence des grandes enseignes installées en périphérie, les problèmes de mobilité ou de parking rendent en effet la vie dure aux petits magasins installés dans les cœurs urbains. Si bien que la Région wallonne a lancé le projet Creashop pour revitaliser les centres-villes.

Concrètement, Creashop offre une prime aux nouveaux commerçants qui souhaitent s'installer dans une cellule vide. La première mouture du projet a rencontré un franc succès avec 16 villes participantes, dont Dour, Mons et La Louvière dans notre région. Un nouvel appel à projets a donc été lancé avec Creashop-Plus et Binche a été retenue dans l'élargissement de cette opération.

Les autorités binchoises expliquent pourquoi elles ont souhaité participer à ce projet. "Les cellules vides ont malheureusement tendance à montrer une image d’abandon et à générer un sentiment de rejet auprès des clients, ce qui induit une fuite de l’activité commerciale", indique la Ville de Binche. "Afin de lutter contre ce phénomène, il nous semble nécessaire de relancer de nouvelles activités, dynamiques, créatives, innovantes et attirantes."

Permettre aux commerces du centre-ville de se différencier, c'est justement tout l'objectif de Creashop. La Région wallonne souhaite ainsi favoriser l'installation de commerces de qualité et novateurs. Une attention particulière est portée aux projets incluant une réflexion autour des circuits courts et de l’économie circulaire.

Avec Creashop-Plus, la Ville de Binche va pouvoir octroyer des primes allant jusqu'à 6.000 euros représentant maximum 60% des dépenses effectuées pour l'aménagement d'un nouveau commerce. "Ces travaux d’investissements consistent principalement en des travaux de rénovation et d’aménagement de l’intérieur du commerce, des travaux de rénovation de la vitrine, châssis, des investissements dans les enseignes et le mobilier", précise la Ville de Binche.

À Binche, un périmètre d'action a été défini pour redonner vie aux cellules vides, sur base du schéma de développement économique et commercial. Le périmètre comprend la rue de la Gaieté, la rue des Récollets, la rue Louis Buisseret, la rue Notre-Dame, la Grand-Place ainsi que des sections de la rue Robiano, de l'avenue Wanderpepen, de l'avenue Charles Deliège et de la route de Mons.