Alors que la rentrée n'est plus qu'une question d'heures dans les enseignement maternel, primaire et secondaire, les cycles supérieurs se préparent également à rouvrir leurs portes. Avec parfois des petites nouveautés, comme l'Institut Provincial d'Enseignement de Promotion Sociale (IPEPS) de Binche où la gamme de formations proposées s'élargit une fois encore. Après la biérologie, l’œnologie, la sophrologie, l'art floral ou encore la cuisine régionale, l'école accueille désormais une formation en cocktails et une autre en cuisine japonaise.

Ces deux formations pour adultes seront données en cours du soir. Et elles s'adressent à un public large. "La formation en mixologie est destinée à tous ceux qui veulent entrer dans le monde artistique des cocktails, qu'ils soient simples amateurs ou professionnels de salle. On y apprendra notamment à exécuter les tâches techniques de la préparation, expliquer les quatre saveurs élémentaires de la dégustation, justifier les choix opérer pour assurer la gestion des risques alimentaires ou gérer le stock d'un bar", explique l'institut.

Les cours de cuisine japonaise sont quant à eux une adaptation de l'ancien cours de cuisine asiatique. "J'ai envie de faire découvrir aux élèves la cuisine asiatique mais en prenant la référence de la cuisine japonaise", explique Robin Chavepeyer, chef spécialiste des mets japonais qui assurera la formation. "Il existe en effet des ingrédients et techniques similaires mais avec des différences notables. Le riz est par exemple très différent selon les pays d'Asie de l'Est."

La pratique sera le maître-mot de ces formations. Les apprentis mixologues multiplieront les préparations et dégustations de cocktails tandis que les amateurs de cuisine japonaise enchaîneront les plats. Evidemment, les contraintes sanitaires modifieront quelque peu l'organisation des cours. Chacun devra rester masqué tandis que les mesures d'hygiène seront plus que jamais d'application. 

Pour ces deux formations comme pour les autres prévues sur les sites de Binche, Morlanwelz ou Carnières, les inscriptions sont encore ouvertes tandis que les cours débuteront dès la mi-septembre.