Cette année, l'artiste met les personnages à l'honneur, à travers leurs masques.

Les bonnes traditions ne se perdent pas à Binche. C'est le cas notamment de la fresque carnavalesque que Gilles Rochez expose sur la devanture du magasin Glotz. Une œuvre différente chaque année. Un geste que le Binchois reproduit depuis 26 ans maintenant.

La première répétition des batteries approchant à grands pas et marquant le coup d'envoi des festivités à Binche, Gilles Rochez a dévoilé sa nouvelle fresque. Cette année, l'artiste a mis tous les personnages du folklore à l'honneur, de façon très colorée et à travers leurs masques.

"Je suis parti de brouillons que j'avais d'autres années, et j'avais décidé de travailler le masque du Gille. Puis rapidement, j'ai eu l'envie d'associer les autres personnages du carnaval. Mais j'ai voulu les évoquer à travers leurs masques et dans un style simple. Le masque était une façon de trouver l'unité entre tous les personnages", confie l'artiste.

Les fresques de Gilles Rochez illuminent le centre-ville de Binche depuis 26 ans. D'ailleurs, l'an dernier, pour son quart de siècle artistique, le Musée du Masque lui consacrait une exposition. Et la tradition n'est pas près de s'arrêter. "Je ne suis jamais à court d'inspiration. Le carnaval est une matière assez riche pour trouver de nouvelles idées chaque année", conclut Gilles Rochez.