Des infrastructures vont être aménagées à certains points sensibles.

C'était il y a 4 ans, pratiquement jour pour jour. Des pluies diluviennes s'abattaient sur Binche, provoquant des inondations d'une ampleur considérable. L'événement a laissé des marques et depuis, les autorités s'activent à mettre en place des infrastructures destinées à limiter les dégâts.

Des pluies d'une telle intensité ne sont pas rencontrées chaque été. Mais certains lieux de la commune restent sensibles. Dans la foulée des inondations de 2016, des études étaient donc lancées pour déterminer les endroits critiques et l'origine des problèmes. Deux chantiers se profilent à présent.

À la rue de Fontaine, une zone d'inondation temporaire va être aménagée. La Ville de Binche a obtenu de la Région wallonne un accord de principe pour subsidier à hauteur de 70% le montant de 270.000 euros nécessaire à la réalisation de la zone d'inondation. Sur une portion du Ravel à Waudrez, des batardeaux amovibles seront aménagés du printemps à la fin de l'été. Ces grandes plaques permettront de retenir les eaux et les boues qui se déversent sur le Ravel situé en contrebas de parcelles agricoles pour ainsi, préserver les avaloirs qui plus bas se retrouvaient régulièrement débordés. Notons que lorsque les batardeaux seront installés, la portion du Ravel ne sera plus accessible. Une déviation devrait être mise en place par la rue du Bourleau.

D'autres étapes sont encore prévues au deuxième semestre de cette année 2020, dont l'installation de zones de rétention d'eau en amont du Ravel et en aval, du côté du Menu Bois. "Les inondations, c'était il y a quatre ans. Les citoyens ne voient pas les ouvrages se réaliser et peuvent s'impatienter", commente le bourgmestre Laurent Devin. "Je souhaite que ça aille le plus vite possible, et nos services font le maximum. Mais les procédures sont là. Il a fallu mener des études, monter les dossiers pour obtenir des subsides, rédiger les cahiers des charges ou même dans certains cas passer par une procédure d'expropriation… Cela prend du temps."

Parallèlement aux démarches pour l'installation de ces infrastructures, la Ville de Binche mène toute une série d'opérations pour lutter contre les risques d'inondations: curage de ruisseaux, de fossés et d'égouttage, pose et entretien de fascines, contacts avec l'IDEA et le SPW pour veiller à l'entretien et au bon fonctionnement de leurs infrastructures… Enfin, le Service Travaux a effectué l'entretien des sites sensibles. La vigilance sur les points noirs est appliquée et l'entretien des avaloirs, mis en œuvre sur ces sites.