Centre La Ville de Binche poursuit son plan de bataille pour éviter les inondations.

C’était il y a 3 ans. Des orages diluviens s’abattaient sur Binche. Les visions dantesques de rues noyées sous des torrents de boue sont restées gravées dans les mémoires. Les autorités communales ont depuis entrepris divers chantiers pour limiter la casse. Et ça continue avec l’annonce de nouveaux travaux.

"Depuis 3 ans, nous avons des réunions tous les mois et demi avec le SPW, le MET, l’IDEA et la Province", indique le bourgmestre Laurent Devin. "Il faut souligner le travail titanesque réalisé par les agents de ces différentes administrations. Un plan de bataille a été établi et nous avançons, au fur et à mesure."

Une attention particulière est ainsi portée à l’entretien des cours d’eau, de fascines ont été installées au bord de certains champs, le dégrilleur des Pastures a été rénové… À présent, ce sont des travaux d’amélioration de voirie qui vont être entrepris à l’avenue Prince Baudouin à Waudrez, qui était l’un des lieux les plus touchés par les intempéries. Une réunion d’information est prévue avec les riverains ce mois-ci. Supervisés par l’IDEA, les travaux devraient débuter début en juin.

Parallèlement, des travaux de voûtement et de rectification du ruisseau du Bruille et du Menu Bois seront entrepris.

La Ville de Binche a par ailleurs lancé plusieurs études pour la réalisation de Zones d’immersion temporaire (ZIT). Celle de la rue de Fontaine à Ressaix vient d’obtenir un accord urbanistique pour la réalisation de 3 zones de retenues des eaux. Le montant des travaux est estimé à 243.140€. Une autre étude est lancée pour des aménagements à la rue de Lobbes à Waudrez. Deux bassins supplémentaires sont également passés à la loupe rue de la Résistance et rue des Saules.

Notons enfin que l’administration poursuit ses contacts avec les agriculteurs. "Les derniers échanges ont pu ouvrir la voie vers de nouvelles propositions", conclut Natacha Leroy, échevine de l’agriculture.