Un anniversaire sans cadeau, ce n'est pas vraiment un anniversaire. Aussi, pour marquer les 15 ans de la reconnaissance par l'Unesco du carnaval de Binche comme patrimoine immatériel de l'humanité, le Nicaragua a offert un joli présent à la Cité du Gille.

Sept jolis présents exactement. L’Ambassadrice de la République du Nicaragua en Belgique et à l’Union européenne, Irana Venerio, et Zoila Muller, Ministre Conseillère, se sont en effet rendues au Musée du Masque vendredi dernier pour remettre sept nouveaux masques du "El Güengense".

"Expression virulente de protestation contre le colonialisme, El Güegüense est un drame satirique très connu au Nicaragua", indiquent les équipes du MUM. "Il est représenté pendant la fête de Saint-Sébastien, patron de la ville de Diriamba, dans la province de Carazo. Synthèse des cultures indigène et espagnole, El Güegüense mêle le théâtre, la danse et la musique. Il est considéré comme l’une des formes d’expressions latino-américaines les plus remarquables de l’époque coloniale et a été reconnu Patrimoine culturel immatériel de l’Humanité en 2006."

Au MUM, on a apprécié la rencontre diplomatique et le beau moment de partage entre deux folklores reconnus par l'Unesco. Et on se réjouit de voir ces sept merveilles venir enrichir la collection sud-américaine du musée.