Alors que la procédure d'avis des citoyens pour le projet de Boucle du Hainaut débute ce samedi 26 septembre, le collège communal tente d'obtenir davantage de temps. La majorité ecaussinnoise demander à Elia et à la Région Wallonne d’augmenter la durée du délai de la procédure de remise de remarques qui devront être étudiées par un bureau d’études afin d’établir un rapport sur les incidences environnementales. Pour rappel, cette procédure s’inscrit dans le cadre de la demande introduite par Elia de révision des plans de secteur en vue d’installer sa ligne à très haute tension.

Le délai prévu dans le cadre de la procédure est de 15 jours. Le Collège communal demande un allongement du délai à 60 jours pour permettre à tout un chacun de consulter le dossier. "Le dossier de base comporte 344 pages, il est inimaginable que les citoyens puissent prendre connaissance d’autant d’informations en un si court laps de temps. Il serait raisonnable qu’Elia accepte notre demande pour permettre la plus large participation citoyenne", lance le bourgmestre Xavier Dupont.

"Nous estimons que les conditions ne sont pas réunies pour permettre aux citoyens de consulter correctement le dossier et remettre leurs remarques comme le veut la procédure. L’allongement du délai n’est pas prévu dans le Code du Développement Territorial (CoDT), mais à circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles", poursuit le bourgmestre.

La commune d’Ecaussinnes a déjà fait clairement savoir qu’elle était opposée au projet de Boucle du Hainaut sur son territoire. "Nous mettrons tout en œuvre pour faire respecter les habitants de la commune et notre cadre de vie."

Selon eux, le projet d’Elia impactera significativement la vie de tous les Ecaussinnois. "La situation sanitaire particulière que nous connaissons empêche la tenue d’une réunion d’information publique. Celle-ci a été remplacée par une diffusion vidéo, sans échange direct possible entre les citoyens et le promoteur du projet. De plus, l’accès aux services communaux, pour la consultation du dossier, est limité en raison de la pandémie."