Centre Une maison témoin a été construite à l'avenue du Marouset.

A quelques mètres des étangs Martel et quelques hectomètres de la gare de Braine-le-Comte, l'entreprise Thomas & Piron vient de construire deux nouvelles maisons témoins. L'une de ces deux constructions attirera sans doute davantage l'oeil des visiteurs. Cette maison en ossature bois est le fruit d'une collaboration entre TomWood, la filiale bois du groupe Thomas & Piron, et Velux, spécialiste des fenêtres de toit. "C’est la première fois que nos deux entreprises collaborent de cette façon", confie le responsable commercial de Velux. "Nous voulions réfléchir ensemble sur un concept."

Ce concept est baptisé Maison Air et Lumière. "L'objectif est d’utiliser les différents apports extérieurs dans la mécanique d’une maison : l’aération et la lumière extérieure", commente Cédric Herbiet, directeur de production de TomWood. "Nous avons donc installé un système intelligent pour amener de l’air frais et de la lumière naturelle dans la maison. Nous sommes deux leaders sur des thématiques différentes mais complémentaires : les fenêtres de toit et les maisons. Nous avons voulu combiner ces deux savoir-faire pour proposer un produit qui permet aux clients de faire des gains énergétiques gratuits."

© SH

© SH

© SH

Concrètement, des capteurs placés à différents endroits du bâtiment permettent d’identifier trois paramètres : la température, le niveau de CO2 et le niveau d’humidité. "Les transferts d’air et l’apport en luminosité et en chaleur extérieur sont gérés automatiquement pour régler ces différents paramètres. Cela peut paraître simple mais vivre dans un endroit bien aéré et suffisamment lumineux améliore considérablement le bien-être."

Dans cette maison témoin, les constructeurs ont souhaité équiper la plupart des pièces de vie avec ces fenêtres de toit qui augmentent la présence de lumière tout en conservant une chambre sans cet équipement. "Les visiteurs peuvent ainsi se rendre compte directement de la différence."

Le coût d'une telle maison ? Environ 260 000 euros. Elle sera visitable durant tout le week-end des 21 et 22 septembre à l'occasion des portes ouvertes.

© DR

© DR