Depuis ce lundi, n'écrivez plus Braine-le-Comte, mais Braine-le-Conte. Depuis lundi et jusqu'au samedi 16 octobre, la cité hennuyère est devenue la capitale belge francophone du conte puisqu'elle accueille le festival "Chimères". C'est la deuxième fois que ce festival qui décline le conte dans toutes ses facettes s'installe à Braine, après une première édition en 2019. Contes pour la scène, balades contées et autres histoires, ce ne sont pas moins de 27 spectacles qui sont proposés, durant lesquels se croisent contes, récits de vie, rêves, rires témoignages et réflexions.

Car au-delà de la dimension enfantine que revêt le conte dans nos imaginaires, il sait aussi susciter le débat et aborder de front les thèmes les plus brûlants d’actualité. A ces spectacles, s’ajoutent également 2 conférences. L'une insistera sur la nécessité de renouveler les archétypes du conte et de dépasser l'enchantement féérique un peu démodé, et l'autre se penchera sur la manière dont les histoires peuvent permettre de rebondir après un coup dur.

Le festival se déroulera en plusieurs lieux: salle Baudouin IV, salle de l'INDBE, salle des Dominicains, salle du Bailli, mais aussi en plein air, la programmation donnant rendez-vous pour deux spectacles sous les arbres du Bois de la Houssière samedi 16 octobre, jour de clôture du festival. Celui-ci tirera sa révérence lors d'un "Cabaret final" à 20 h 30 à la salle Baudouin IV.

Infos et réservations: http://ccblc.be.