Il y a une semaine, la direction de l'école primaire Notre-Dame de Braine-le-Comte annonçait son obligation de procéder à la fermeture de l'établissement durant sept jours. L'ensemble des près de 400 élèves de la section primaire était privée de cours suite à la découverte de plusieurs cas positifs de Covid-19 parmi les enseignants. La direction espérait rouvrir ses classes ce mardi 13 octobre. Il n'en sera finalement rien.

"Une prolongation a été décrétée jusqu'au vendredi 16 octobre", communique le directeur Christophe Marichal dans une lettre adressée aux parents. "Les cours devraient reprendre le lundi 19 octobre. Une garderie sera prévue ce jeudi 15 et ce vendredi 16 octobre pour les parents qui n'ont pas la possibilité de faire garder leur enfant."

La direction de l'établissement n'a eu d'autre choix que de constater de nouveaux cas positifs au sein de corps enseignant. Après la détection des premiers cas la semaine dernière, c'est l'ensemble du personnel qui a été mis en quarantaine durant toute la semaine écoulée.

Il a toutefois fallu attendre jusqu'à ce lundi 12 octobre pour connaître les résultats des tests effectués sur les autres enseignants. "En effet, les enseignants qui ont été mis en contact avec des cas confirmés n'ont pu se faire tester que samedi, soit cinq jours après le contact à risque élevé, et n'ont reçu les résultats que lundi."

Ce sont ainsi pas moins de 17 classes de primaire, soit près de 400 élèves, qui se retrouvent "en congé forcé" une semaine supplémentaire. Chaque parent peut évidemment obtenir une attestation auprès de l'école à remettre à son employeur en vue d'obtenir un "congé Covid". Quant aux enfants, il va sans dire qu'ils recevront du travail à réaliser depuis leur maison en attendant la reprise des cours lundi prochain.