Hier soit avait lieu le Conseil communal de la Ville de Braine-le-Comte lors duquel plusieurs conseillers communaux de l'opposition tels que Muriel De Dobbeleer (Ecolo) et Yves Guevar (Ensemble) ont émis des réserves quant aux nombres de places de parking disponibles après que la rénovation et le réaménagement de la grand-place aient été effectué. Effectivement, dans un souhait de rendre le centre de Braine-le-Comte plus accueillant et propice aux commerces, la commune a pris le parti de supprimer des stationnements pour encourager et faciliter les rassemblements et les échanges.

"Le choix a été de faire la part belle à la convivialité, à la mobilité douce et à la verdurisation mais nous ne savons pas faire cela sans supprimer du stationnement", explique Léandre Huart, échevin l’Aménagement du Territoire et de la mobilité pour répondre. "D’une part, nous ne savons pas faire des espaces de convivialité où il est propice de se promener, de déambuler, d’aller boire un verre en terrasse parce que non il n’est pas agréable de boire un verre à proximité d’un pot d’échappement ou sur le capot d’une voiture comme c’est le cas actuellement. Non, il n’est pas agréable de déambuler sur une place qui se résume à un amas de macadam".

Evidemment consciente de la problématique de stationnements chère à la fois aux riverains et aux commerçants et cafetiers situés sur la place, la commune recherche des solutions afin de conserver ce futur lieu de partage tout en limitant au maximum l'impact de la réduction de places de parking. "Nous savons que le stationnement est hautement important pour les commerçants et cela a pu transparaitre lors des deux réunions effectuées avec les eux. Cette thématique de stationnement se doit d’être étudiée de manière sérieuse et c’est pour se faire que plusieurs alternatives sont venues sur la table", développe Léandre Huart. "Il y a, d’une part, la préservation de deux poches de stationnement à hauteur de 36 places au sein même de ce nouveau projet de grand place. Nous avons également la création et le réaménagement du parking des Dominicains donc au parking de la crèche. C’est 75 places supplémentaires qui verront le jour et qui porteront le stationnement à hauteur de 110 places. Il y a également des négociations avec le bourgmestre et la SNCB pour récupérer la totalité du parking Heuchon dans le giron de la ville et également la mise en place d’une convention pour une petite poche de parking sur le parking du 11 Novembre".

Parallèlement à ces aménagements, la Ville songe également à la suppression des airs de déchargement situées dans la rue de la Station qui s'avèrent être inefficaces. 13 places de parking seraient alors récupérées. Enfin, une optimisation des stationnements via l'utilisation de zones bleues dynamiques est également en réflexion. Ainsi, les 36 places situées sur la grand-place pourraient être utilisées de 30 minutes à une heure pour faciliter les achats rapides tandis que les poches de stationnement plus importantes pourraient permettre un stationnement de 2 ou 4 heures.

Tous ces aménagement seraient couplés à un plan de jalonnement pour les piétons et pour les véhicules afin d’orienter au mieux les deux types d’utilisateurs avec un plan "Minuto" c’est-à-dire une signalisation qui signale qu’à de tel parking, nous sommes à autant de minutes de la grand-place ou de la gare.