Le conseil communal brainois se tourne vers l'intercommunale in BW.

La commune de Braine-le-Comte est la dernière commune irréductible de la région du Centre à ne pas avoir confié la gestion de ses déchets à une intercommunale. Pour jeter leurs déchets ménagers, les Brainois doivent se munir de sacs blancs gérés par la commune là où toutes les autres communes possèdent les mêmes sacs fournis par l'intercommunale Hygea. Cette particularité n'existera toutefois bientôt plus.

Réuni ce lundi soir, le conseil communal a voté à l'unanimité en faveur d'une future collaboration avec l'intercommunale in BW, qui gère la gestion des déchets pour la quasi totalité des communes du Brabant Wallon. Dès le 1er janvier 2020 (ou peut-être le 1er mars 2020, à confirmer), les habitants de Braine-le-Comte devront donc acheter des sacs différents. Les horaires de passage des collectes doivent quant à eux encore être définis en fonction de l’entreprise qui décrochera le marché.

L'intercommunale in BW s'occupait déjà de collecter les déchets PMC et cartons à Braine-le-Comte. Avec cette nouvelle convention, les Brainois auront un sac blanc différent mais aussi un sac dédié aux déchets organiques et probablement un autre pour les déchets verts de jardin. "Nos équipes fonctionnaient très bien et la population était, il est vrai, très contente d'elles", explique le bourgmestre Maxime Daye (MR). "Mais nous faisons face à une série de problématiques. Notamment l'obligation de collecter les déchets organiques d'ici 2025. Or, ce n'était pas possible techniquement pour nos camions vieillissants qu'il aurait fallu remplacer."

La commune a donc souhaité prendre le train en marche en répondant à une offre de marché public d'in BW. "Cela nous permettra aussi de faire des économies d'échelle pour le prix des sacs et des services à moyen terme. Mais je précise que nous prenons une sécurité puisque nous travaillerons par lot. Nous serons une commune associée mais nous aurons encore la possibilité de nous rétracter dans quelques semaines si notre groupe de travail déchets estime que l'option n'est pas idéale."

Précisons aussi que tous les employés communaux qui s'occupaient de la gestion des déchets seront réaffectés dans d'autres services de la commune, notamment pour renforcer les équipes de propreté publique.