Les arbres vont pousser au bord des routes brainoises dans les prochains mois et prochaines années. Dans le cadre de la préservation de la biodiversité sur le territoire brainois, le Collège communal et son service environnement développent en effet un programme de plantation d’arbres et de haies le long des voiries.

"Notre planète doit faire face actuellement à deux enjeux environnementaux majeurs : la perte de biodiversité et le réchauffement climatique", commente l'échevin de l'environnement Léandre Huart. "L’objectif de la plantation d’arbres est multiple avec entre autres, le développement du maillage écologique et la lutte contre la perte de biodiversité."

En plus des conséquences sur l'environnement, ces plantations viseront, à certains endroits concernés, à retenir les eaux boueuses. "Certains arbres ont également une capacité d’absorption non négligeable pour assécher certaines zones à risque. Grâce à ce programme de plantation d’arbres, ce sont également nos paysages et notre cadre de vie qui seront renforcés."

Concrètement, une cinquantaine d’arbres et une dizaine de mètres de haies verront le jour dans les prochaines semaines dans plusieurs zones. A savoir le chemin du pont Laroche, l'avenue du Stade, la rue Halvaux, le Plan vert à Henripont et la route de Petit-Roeulx. Les premières plantations devraient voir le jour fin octobre, mi-novembre en fonction des conditions météorologiques.

Cette campagne de plantation 2020 servira de phase test pour la suite. Si la méthode de travail s’avère concluante, elle sera réitérée les années suivantes. "Cette mission n’est pas simple car il faut tenir compte de nombreux facteurs tels que les impétrants, la proximité avec le voisinage, le système racinaire des essences utilisées, du développement futur du sujet, de l’entretien, les limites de propriété..."

Notons qu'au bout de l'appel d'offres, l’entreprise ayant remporté le marché est une entreprise de travail adapté (ETA).