Ce samedi 8 mai a comme un arrière-goût de liberté. Le groupe des plus de 65 ans aura atteint un taux de vaccination de plus de 80 % et la situation dans les unités de soins intensifs est meilleure aujourd'hui qu'il y a deux semaines. Avec le lancement du plan plein air dès ce week-end, la Belgique se déconfine progressivement au plus grand bonheur de certains secteurs.

Hormis l’ouverture des terrasses, les événements tels que les spectacles culturels et les offices religieux ont reçu le feu vert du comité de concertation, à condition qu’ils se déroulent en extérieur et rassemblent un maximum de 50 personnes. Une demi-bonne nouvelle pour le secteur culturel, content de pouvoir accueillir de nouveau des spectateurs même s’ils seront peu nombreux.

À Braine-le-Comte, le centre culturel a déjà enclenché la première. Dès ce vendredi 14 mai, un cinéma en plein air d’un jour sera mis sur place. Une projection en extérieur qui aura lieu dans le jardin de la Verrerie, avec un protocole sanitaire permettant de contrôler l’afflux de visiteurs. "Les amis, on peut vous dire que vous nous avez manqué durant ces trop nombreux mois !", écrit le centre. "Mais ça y est, on peut se revoir ! Et quoi de mieux qu'une bonne petite toile pour retisser les liens?!"

À l’affiche ? Le film « Antoinette dans les Cévennes » de Caroline Vignal, avec Laure Calamy, Benjamin Lavernhe, Olivia Côte. Pendant 1h30, les Brainois, entourés d’une petite laine, profiteront de leur soirée (presque) comme avant. Une terrasse y sera effectivement dressée, en respectant les règles sanitaires.

Et il y aura aussi de la musique au programme pour les prochains mois. Le dimanche 6 juin, la Verrerie accueillera Stef Kamil Carlens, l'une des grandes figures du rock belge. Un concert intimiste, en plein air dans le jardin de la Verrerie, qui avait terriblement manqué ces derniers temps. 

Dès la deuxième quinzaine de mai, le centre culturel brainois prévoit également l’organisation d’animations musicales dans la salle de repos du centre de vaccination de Ronquières pour le personnel médical. Le monde culturel reprend peu à peu vie dans la région du Centre !