Centre

Le projet a été rangé dans les cartons de la cave de l'administration communale.

La nouvelle année débarque chaque fois avec son lot de projets et d'annonces dans nos communes. Mais certains dossiers semblent définitivement perdus dans la quatrième dimension. A Braine, c'est le cas du contournement routier de la ville.

Nous vous parlons là d'un temps que les moins de 60 ans ne peuvent pas connaître. Braine-le-Comte en ce temps-là, évoquait l'idée d'un contournement pour désengorger la nationale qui fend son centre-ville. 67 ans plus tard, l'idée est encore exhumée à l'occasion. Le groupe Ensemble s'en est chargé durant la campagne électorale.

Sans grand succès. D'abord parce que du côté de la Wallonie, on n'est pas pressé de lâcher les deux millions d'euros nécessaires aux travaux. Ensuite parce que tant du côté de Braine, la liste du bourgmestre Maxime Daye, que du PS, second parti de la majorité, le contournement n'apparaît pas comme une solution idéale qui justifierait de balafrer les vertes campagnes de Braine-le-Comte.

Bref, le contournement n'est pas pour demain. D'ici là, les taxis voleront sans doute. Uber s'y emploie déjà...