Centre La cinquième édition ne verra jamais le jour.

Le Rising Moon Festival de Braine-le-Comte, c'est fini. "Le Rising Moon Festival était un beau voyage à organiser, chaque planète était unique, et nous espérons que d'un point de vue passager il restera dans vos mémoires comme un bon souvenir", écrivent les organisateurs sur la page Facebook du festival. "On aurait pu vous dire que par manque de sponsors on ne peut pas organiser un event avec la qualité souhaitée cette année. C'est vrai, on aurait pu, car c'est la vérité, mais croyez-nous, c'est pas ça qui nous aurait arrêté."

Il s'agit plutôt d'un manque d'envie de la part de l'organisateur Olivier Mouffe qui n'avait plus le courage de s'investir. "L'organisation événementielle est un monde palpitant très particulier mais cela ne m'intéresse plus à l'heure actuelle", explique-t-il. "C'était une belle aventure et j'ai préféré la clôturer ici. Est-ce que le Rising Moon renaitra un jour de ces cendres ? On ne peut jamais dire jamais, mais en tout cas l'aventure Brainoise est terminée. Nous remercions au passage la ville de Braine-le-Comte pour son accueil durant ces quatre années et nous excusons au près de tous les animaux qui ont eu un peu de tachycardie durant nos feux d'artifices."

Fort de quatre belles premières éditions, le Rising Moon avait pourtant débuté les démarches pour offrir une cinquième année. "L'organisation se met en place, ça pianote sur les claviers, les mails vont et viennent, les bookings se confirment et on a trop hâte de vous en dire plus", disait encore l'organisateur le mois dernier avant de se rendre compte que la volonté n'était plus là.

Près de 2000 personnes s'étaient déplacées lors de chaque édition pour danser au son des Henri PFR, Lost Frequencies, Quintino, Zonderling, Todiefor ou encore Maya Cox. Avec toujours au programme, une ambiance unique soutenue par des décors féeriques et autres show pyrotechniques.