Ce sont des changements bienvenus, qui devraient faciliter la vie des citoyens. L’administration communale de Braine-le-Comte vient en effet de mettre en place une série de nouveautés, destinées à renforcer le service au public et à permettre au citoyen de trouver facilement les informations et contacts dont il a besoin dans son quotidien.

Le changement le plus important réside probablement dans la nouvelle logique d’utilisation des services. Depuis ce mercredi, les services communaux et para-communaux sont joignables via un numéro de téléphone général. De même, il n’y a désormais plus qu’une seule adresse e-mail générale par service. Un changement opéré pour que le citoyen sache toujours qui contacter et pour qu’aucune demande ne se perde.

"Les numéros de téléphone internes ont été réorganisés dans une suite logique, le numéro général du service permettant de redistribuer les appels en fonction de la réalité de terrain de chaque service et de ses agents. Les e-mails des services sont désormais tous organisés suivant la logique nomduservice@7090.be ou demarcheadministrative@7090.be", explique-t-on du côté de l’administration.

L’ensemble de ces nouveaux moyens de contact sont renseignés sur le site internet de l’administration, qui a lui aussi fait peau neuve, collant à la nouvelle identité graphique de la ville. Désormais, les services communaux et para-communaux sont classés en quatre départements identifiables, à savoir administration (démarches administratives), territoire (urbanisme, mobilité, environnement), citoyenneté (action sociale, participation citoyenne, vie économique) et qualité de vie (culture, tourisme, sports,…)

Enfin, ces changements se traduisent via un slogan qui se veut fédérateur, "une Ville en Vie." "Ce nouveau slogan vise à renforcer l’identité brainoise, tout en invitant les citoyens à vivre pleinement leur ville en découvrant toutes ses facettes et son dynamisme." Pour le bourgmestre, Maxime Daye, ces changements étaient attendus par les citoyens et le personnel communal et ne sont qu’un début.

"Nous ne nous arrêtons pas en si bon chemin. Maintenant que cette première étape est franchie, nous entamons en interne d’autres gros chantiers qui pourront également améliorer le contact avec l’Administration, comme le e-guichet qui verra bientôt le jour", annonce-t-il.