Le torchon brûle toujours entre les autorités communales et Willy Borsus en région du Centre. Le député fédéral, Laurent Devin, a interpellé le ministre de l'Economie et de l'Aménagement du territoire, Willy Borsus, lors de la commission du parlement de Wallonie ce mardi.

Ses questions portaient sur les recours entourant la future centrale turbine gaz vapeur de Manage. Un projet qui avait reçu le feu vert pour la construction d'une puissante centrale électrique TGV dans le zoning de Seneffe-Manage. La production électrique nette du projet est estimée à l'équivalent de 26%de la production de la centrale de Tihange. Le hic : elle augmenterait de 4,6% des émissions de co2 de l’ensemble de la Wallonie. 

Et les communes n'étaient pas les seules préoccupées puisqu'un recours a aussi été déposé le 9 novembre 2020 par des riverains. Le ministre Willy Borsus est bien conscient que le projet dérange. "J'ai bien lu que les riverains s'insurgent sur différents points comme l'impact sur le paysage ou les lacunes du dossier", admet-il. "Je suis moi-même interpellé, comme beaucoup de gens, par rapport à ce type de perspective. Mais lorsque l’on a une vue globale de l’énergie, on doit se dire attention si le projet se stoppe pour les emplois perdus et les investissements".

Actuellement, les recours se trouvent toujours à l'instruction au sein de l'administration. Pour le moment, Willy Borsus ne peut donc pas parler du fond du dossier. D'autant plus que le ministre de l'Aménagement du territoire attend toujours le rapport de synthèse. Celui-ci doit lui être adressé pour le 18 février prochain, date limite. Et c'est seulement quand il sera en possession du rapport d'incidence, que les politiques pourront notifier leur décision.

D'ailleurs, Laurent Devin a fait savoir au ministre Borsus ses réticences envers le projet. "Je note que vous êtes profondément interpellé par la politique énergétique globale en Belgique", commente le député fédéral. "Mais je note aussi que vous êtes venus en région du centre et comme vous avez vu, ce projet touchera Manage mais aussi Seneffe. Et j'ai l’impression, que ça soit pour les centrales ou pour les lignes les hautes tensions, c’est toujours en région du centre". Le prochain épisode le 18 février donc.