Laurent Bernard et Emmanuel Colbrant seront seuls sur leur liste à Manage et à BInche.

Le soir du 14 octobre prochain, les yeux de tous les mandataires politiques du pays seront rivés sur les résultats des élections communales. Certains seront assurés d'obtenir 100 % des voix de leur liste puisqu'ils se présentent... seuls. C'est le cas de deux candidats de la région du Centre. Pour des raisons personnelles ou idéologiques, ils ont préféré ne pas s'entourer d'une équipe.

Laurent Bernard,  E veil Citoyen (ec) - Manage :  "Interpeller les gens"

© DR

"Me présenter seul, c'est une manière d'interpeller les gens sur le fait qu'ils ne sont pas dépendants des grands partis politiques traditionnels. Je voulais montrer qu'il était possible de se présenter seul. En 15 jours, j'ai réuni les 100 signatures nécessaires. C'était un vrai challenge mais je l'ai réussi. J'aurais pu rejoindre une autre liste mais j'estime que tous les partis ne correspondent pas à ma vision de la démocratie. Je ne veux pas devenir échevin ou bourgmestre. Mon objectif est d'avoir un des 27 sièges pour avoir accès aux documents politiques communaux afin de mettre en place des projets cohérents. Je veux que l'on passe d'une démocratie représentative corrompue à une vraie démocratie participative qui met les dirigeants aux pieds du mur. J'aimerais par exemple mettre en place des capsules participatives. Des projets faits par et pour les citoyen en découleraient. Aux élections de 2024, peut-être que les partisans des grands partis vont vouloir se calquer sur la manière de travailler d'Éveil Citoyen qui demande l'avis des gens."

Emmanuel Colbrant, C hrétien - Binche :  Des idées marginales

© DR

Emmanuel Colbrant est un OVNI de la politique binchoise. Président et fondateur du parti baptisé Chrétien, il se ligue contre tous les partis traditionnels en n'hésitant pas à critiquer, caricaturer voire même diaboliser les élus communaux et nationaux du PS, MR, PTB, Défi, cdH ou encore d'Ecolo. "Nous avons choisi de fonder nos politiques sur les valeurs du christianisme : liberté, progrès, fraternité, générosité, sens du bien commun, éducation des enfants dans un esprit de respect, de service aux autres et de dépassement de soi et ce avec la transcendance des idéaux chrétiens." Plutôt marginal, il prône certaines idées en opposition avec l'air du temps pluraliste. En plus de se présenter seul sur la liste communale à Binche, il fait de même pour les élections provinciales. Emmanuel Colbrant compte aussi se présenter aux élections européennes de 2019.