Des emballages, des bouteilles, des cannettes, des mégots de cigarette, des restes de nourriture, des lingettes ou même des produits toxiques... Il n'est malheureusement pas rare d'observer des amas de déchets le long des cours d'eau ou à proximité des avaloirs. Pour lutter contre ce fléau, le Contrat de rivière Senne lance un appel aux photographes amateurs afin de récolter des images "percutantes" de déchets dans les cours d’eau, sur leurs berges mais aussi en rue à côté des caniveaux ou filets d’eau.

"Ces photos nous seront d’une grande aide dans la sensibilisation à ces déchets abandonnés n’importe où et qui finissent parfois dans nos mers et océans", commente l'association qui a pour but de protéger “l’eau” dans le territoire où s’écoule la Senne (et ses affluents). "Ces photos seront utilisées publiquement sans droits d’auteur lors de diverses activités liée à la campagne Ici commence la mer."

Cette campagne Ici commence la mer a été lancée par la Société Publique de Gestion de l'Eau (SPGE) en collaboration avec les différents contrats de rivière. En parallèle de ce type d'action de sensibilisation, le SPWMI (Service Public de Wallonie Mobilité et. Infrastructures) assure l'entretien des écluses et des zones situées le long des voies navigables.

"D’une manière générale, le SPWMI constate une attente croissante des citoyens en matière de propreté", commente le ministre Philippe Henry (Ecolo), interpellé sur la problématique des déchets le long des cours d'eau par la députée Sophie Pécriaux (PS). "Malheureusement, la surveillance de certaines voies d’eau isolées est compliquée à assurer, les incivilités y sont plus fréquentes et plus difficiles à détecter."

Des mesures ont par ailleurs été prises par le SPWMI pour améliorer la propreté le long des voies navigables. "La surveillance est quasi permanente au niveau des écluses. En revanche, sur le reste du domaine, elle est assurée par des inspecteurs des voies hydrauliques environ deux fois par semaine. Les inspecteurs identifient les points d’intervention ainsi que les incivilités. Dans certains cas les inspecteurs doivent dresser des PV et sanctionner. Plusieurs inspecteurs des vois hydrauliques sensibilisent et constatent les manquements. Ces agents réalisent de la prévention et de l’éducation pour les citoyens et les usagers de la voie d’eau qu’ils rencontrent."