La commune a décidé d'acheter 30 000 masques lavables.

Afin d'anticiper le déconfinement, certaines communes ont décidé de passer à l'action en mettant sur pied des ateliers de confection de masques. Du côté de Chapelle-lez-Herlaimont, il a même été décidé d'en acheter deux par citoyen. "Ces masques seront évidemment gratuits et le mode de distribution sera défini dans les prochains jours", explique le bourgmestre Karl De Vos. "La population en sera tenue informée mais chaque citoyen et citoyenne seront égaux devant la possibilité d’obtenir ces masques."

Le bourgmestre de la Cité des Tchats a pris cette décision au regard de l'évolution de la situation. "Il y a une semaine, certaines villes et communes ont pris la décision d’acheter des masques pour leurs habitant(e)s. La presse m’a alors demandé si notre intention était aussi de le faire à Chapelle. Ma réponse a été négative car je considérais que la mesure devait être globale, imposée par le Fédéral ou le Régional, afin que la cohérence soit assurée sur l’entièreté du territoire."

Mais Karl De Vos est revenu sur sa position. "Aujourd’hui, de plus en plus de villes et communes ( ce 13/4, c’est le cas des 24 communes de Liège Métropole) décident de le faire car l’efficacité du masque pour lutter contre la propagation du virus n’est plus à démontrer. C’est pourquoi, en accord avec tous, échevines, échevins et président du CPAS, nous avons décidé en Collège communal d’acheter 30 000 masques lavables."

Soit deux masques par habitant de Chapelle, Godarville et Piéton. "Le port du masque sera vivement encouragé (avant de peut-être devoir l’imposer) chaque fois que vous sortez de chez vous et quelle que soit la raison de cette sortie. Cette nouvelle mesure locale vise à anticiper une décision des autorités qui irait en ce sens et qui se fait pour le moment attendre. Il ne faudrait pas que les délais de livraison et le prix des masques explosent le jour où toutes les villes et communes du pays seront obligées d’en acheter."

Une fois ces masques distribués, il ne restera plus qu'au 15 000 Chapellois d'appliquer les recommandations. "Je vous rappelle d’être toujours vigilant dans le confinement, de porter le masque dès que vous l’aurez si vous n’en avez pas encore et enfin d’être responsable dans le respect de ces mesures car la responsabilité est collective afin de ne pas engorger les hôpitaux", ponctue le bourgmestre.