La traversée de Rouveroy sera réaménagée avec des dispositifs spéciaux.

Dès le 29 juillet, des travaux débuteront sur la N40 à hauteur de Rouveroy (Estinnes). La traversée du village s'annonce déjà très difficile pour les très nombreux automobilistes qui empruntent cette route régionale qui relie Mons à Beaumont en passant par Erquelinnes. Des déviations seront mises en place notamment via les chemins de remembrements aux alentours.

Mais il s'agira d'un mal pour un bien. En plus de rénover la voirie, des dispositifs de sécurité seront installés aux entrées du village. "Nos équipes installeront des « effets de porte », c’est-à-dire des rétrécissements qui permettront de ralentir le trafic", explique la porte-parole du Service Public de Wallonie. "Concrètement, il y aura des marquages au sol, le rappel de la vitesse autorisée au sol, des plots et la réduction de la largeur de la chaussée de 7 mètres à 6 mètres."

Ces aménagements ne sont pas le fruit du hasard mais bien le résultat d'une réflexion plus globale débutée en avril dernier par l'installation d'un système de comptage provisoire. Durant deux semaines, toute la circulation a été analysée. Les résultats n'étaient pas alarmants mais le SPW Mobilité a tout de même souhaité procéder à des réajustements du flux de circulation. "Une fois ces aménagements mis en place, un nouveau comptage sera effectué afin de voir si ceux-ci ont eu l’effet escompté."

Les travaux débuteront donc le 29 juillet et se termineront, si tout va bien, début septembre.