Les têtes de liste nous dévoilent quel geste fort elles entendent poser

À Braine comme ailleurs, les partis qui sortiront vainqueurs des urnes ne devront pas perdre de temps avant de se retrousser les manches. Nous avons donc demandé à chaque tête de liste quelle serait leur première grande mesure s'ils étaient élus.

Maxime Daye (BRAINE) : "La première mesure sera de rédiger le Programme Stratégie Transversal qui permettra de définir la politique communale sur six ans. Ce qui nous permettra de classer les différents projets par priorité en fonction des disponibilités financières et humaines. Et mes deux premières priorités seront d’étendre le réseau de caméras de surveillance et de lancer l’étude complémentaire de mobilité."

Olivier Fievez (PS) : "Faire inscrire le principe des charges d'urbanisme à notre règlement communal et organiser l'examen de recrutement du futur ou de la future Directeur/trice générale de l'administration."

Nino Manzini (ECOLO) : "Arrêter tout nouveau lotissement tant que ceux actuellement en construction ne sont pas occupés en s'assurant que les équipements collectifs sont réellement en capacité de garantir la qualité de vie des habitants actuels et de ceux qui viendront."

Pierre-André Damas (ENSEMBLE) : "Les mesures que je prendrai dépendent l'une de l'autre, ce n'est pas une seule grande mesure. J'évaluerai d'abord nos capacités financières, je planifierai les investissements, je gèlerai les projets d'urbanisation et je consulterai les Brainois pour la suite. Enfin, je mettrai sur pied une équipe d'intervention rapide pour les trous, les problèmes de bouches d'égout et tout ce que les citoyens pourront signaler avec une vraie communication."