Un seul changement dans l'équipe du bourgmestre Christian Moureau.

Vainqueur des élections communales 2018 dans la Cité de l'Enseignement en conservant sa majorité absolue (15 sièges sur 25), le PS du bourgmestre Christian Moureau a levé le voile sur les noms des échevins désignés pour cette nouvelle mandature. Sans grande surprise, cinq des six échevins sortants resteront en poste. Il s'agit de Josée Incannella, première échevine, de Jean-Charles Deneufbourg, François Devillers, Giorgio Facco et Gérard Mattia.

Nébih Alev est donc le seul échevin qui ne siègera plus au collège. A cause de l'obligation d'inclure au moins deux femmes dans la collège, l'échevin des sports sortant (7e score du PS) doit céder sa place à Géraldine Cantigneaux (12e score du PS). Cette dernière profite également de l'interdiction pour deux membres de la même famille de siéger. Elisa Facco (10e score et seconde femme de la liste) ne pourra en effet pas faire partie du conseil communal puisque son papa Giorgio Facco (5e score) est élu et deviendra échevin. "Les attributions seront quant à elles décidées et communiquées après notre réunion statutaire prévue la semaine prochaine", signale Christian Moureau.

Comme Nébih Alev, Elisa Facco, 26 ans, siègera tout de même au conseil du CPAS. "Même s'il y a une incompatibilité familiale pour qu'elle siège au conseil communal, la situation était claire dès le départ à cause de notre règlement en interne. Dans nos statuts,  nous avons prévu la non-possibilité pour les nouveaux candidats d'être échevin dès la première élection Ils doivent d'abord s'aguerrir comme conseiller communal ou conseiller au CPAS", précise le bourgmestre de Morlanwelz.