Pour le bourgmestre, c'est le résultat du travail effectué ces dernières années

Si le MR perd des plumes dans de nombreuses communes et aux provinces, il résiste haut la main au Roeulx. Avec sa liste IC, le bourgmestre libéral Benoît Friart conserve une majorité absolue et confortable de 15 sièges sur 19. 

Le secret rhodien ? « Je pense que lors d'une élection communale, les gens raisonnent d'abord par rapport à ce qui est fait au niveau local », répond Benoît Friart. « Beaucoup de choses ont été réalisées au Roeulx au cours des dernières années. Il y a aussi une proximité très forte. Tout cela a joué en notre faveur et nous a permis de maintenir un bon score. »