Mercredi soir, Carolane, 22 ans, chutait du premier étage de l’habitation de son conjoint, située rue du Hocquet à La Louvière. Grièvement blessée, cette dernière était emmenée à l’hôpital et se trouvait alors entre la vie et la mort. Rapidement, son conjoint avait été privé de liberté. Ce vendredi, le juge d’instruction confirme sa remise en liberté, faute d’éléments pour pouvoir le maintenir en détention.

L’affaire n’est donc pas terminée et des zones d’ombre entourent toujours le drame. Le parquet de Mons confirme d’ailleurs que l’enquête se poursuit afin de déterminer avec précision la cause des faits. Tentative d’homicide, de suicide ou simple accident ? À ce stade, aucune piste ne peut être écartée par les enquêteurs.

Pour rappel, la jeune femme avait chuté sur la tête alors qu’elle se trouvait dans l’appartement de son conjoint, avec qui elle était depuis le début du mois d’août. Aujourd’hui, les jours ne la victime ne semblent plus être en danger mais la chute pourrait avoir occasionné d’importantes séquelles. Cette dernière ne se souviendrait pas du déroulement des faits.