Centre

Dès 8h30 et jusqu’aux douze coups de midi, Binche sera “l’boudine du monde”.

Il n’y a plus un jour sans qu’on parle du Tour de France à Binche. Plus le calendrier avance, plus on sent l’effervescence. Ce sera un jour historique, nous ne revivrons peut-être plus cela durant ce siècle.” Le bourgmestre Laurent Devin va commencer à compter les dodos avant le Jour J.

Le Jour J, c’est le 8 juillet exactement. Binche accueillera le départ de la troisième étape du Tour de France et dans son sillage, pas mal de visiteurs. "Rien qu'au niveau de l'équipe du Tour de France et de ses suiveurs, il y a 4500 personnes, dont 2000 représentants des médias", indique le bourgmestre. "Pour ce qui est des visiteurs, ASO indique qu'ils devraient être 20.000 s'il pleut et 40.000 si nous avons du beau temps. Christian Prudhomme pense même que Binche pourrait attirer jusqu'à 50.000 personnes."

Dès 8h30 commenceront les animations officielles sur le podium installé devant la Trattoria, avenue Charles Deliège. Durant 3h30, les spectateurs pourront y assister à de nombreuses animations et interventions des présentateurs ainsi qu’au podium signature.

A 9h, le Village du Tour de France ouvrira officiellement ses portes sur la Grand-Place. La caravane publicitaire prendra le départ à 10h10, précédée par celui de 8 jeunes cyclistes dans le cadre de l’opération Continental cadets-juniors. Les coureurs, les grands, arriveront à bord des bus d’équipes vers 10h45. Les véhicules seront stationnés tout le long de l’avenue Charles Deliège, jusqu’à la piscine communale. L’occasion pour les fans d’obtenir une petite photo ou un autographe.

A 11h, place aux signatures et présentations officielles sur le podium. Sur les coups de midi, tous prendront place sur la ligne de départ fictif située à hauteur de la poste, avenue Wanderpepen. Dix minutes plus tard, départ du peloton pour la troisième étape. Les coureurs prendront alors par la rue de Merbes pour quitter la Cité du Gille.

Tout ira très vite finalement. Il faudra compter quelque 20 minutes pour que les coureurs arrivent déjà en France. Mais la grande boucle devrait laisser à Binche des souvenirs qui resteront gravés dans les mémoires bien plus longtemps que ça.