Centre

Il s'agit d'une collaboration visant à intégrer les demandeurs d'asile et les réfugiés à travers le football.

Depuis plusieurs semaines maintenant, des réfugiés du centre Fedasil de Morlanwelz empruntent une fois tous les quinze jours le chemin du stade Tivoli de La Louvière. Ils endossent le costume de steward pour aider bénévolement le club de la RAAL. "Nous leur demandons de réaliser le contrôle des tickets", explique Eric Huet, agent de sécurité du club, dans une vidéo réalisée par l'Union belge de football. "Tout se passe très bien, ils prennent vraiment ce job à coeur."

Cette idée a été mise en place dans le cadre du projet d'intégration #toussurleterrain. Il s'agit d'un projet visant à intégrer les demandeurs d'asile et les réfugiés à travers le football. "J'ai remarqué que le football était vraiment une langue internationale", explique Amandine Warlop du centre Fedasil de Morlanwelz. "Pourquoi ne pas utiliser le football comme moteur d'intégration et créer un tel projet via ce sport ?"

Et les apprentis stewards ne se limitent pas à ce rôle. "Nous venons aussi nettoyer le stade, aider le club après les matchs", poursuit Amandine Warlop. "Nous avons aussi trois personnes qui ont intégré l'école de jeunes du club."