Centre

La SPA de La Louvière a procédé à la saisie des chiens ce mardi.

Ce mardi, la SPA de La Louvière a mené une grosse opération de sauvetage, appuyée par la police de La Louvière et son unité verte ainsi que par la zone de police de Mariemont. Les équipes ont effectué une saisie dans deux maisons appartenant à un couple d'octogénaires qui "collectionnait" les animaux de compagnie chez eux. "Notre refuge a pu compter sur le soutien d'un refuge ami, Sans Collier, qui a pu prendre en charge avec nous une partie des animaux confisqués", commente la SPA.

La saisie a débuté vers 10h30 pour s'achever vers 14h. "Plusieurs chiens âgés étaient entassés dans des cages parfois minuscules. Au total, deux maisons ont été visitées par les équipes. Toutes deux étaient, à tous les étages, occupées par les animaux. Les conditions de vie étaient déplorables, faites d'enfermement permanent."

La majorité des animaux (ils étaient 39 au total) sont en mauvaise santé. "Tous les animaux ont été vus par notre vétérinaire qui a pu leur faire un premier examen et les premiers soins", poursuit la SPA. "Beaucoup sont très âgés, mais ils souffrent en plus de problèmes cardiaques, d’œdèmes, d'infestation de puces, leurs ongles se courbaient tellement elles étaient longues."

Selon la SPA, les propriétaires sont touchés par ce qui se nomme le syndrome de Noé. Une maladie mentale qui consiste à posséder trop d'animaux de compagnie. "Ces gens ont même acheté une deuxième maison pour pouvoir les y "stocker". Elles en possèdent plus qu'elles ne peuvent en héberger, nourrir et soigner correctement et dans le même temps, ces gens sont dans le déni total et refusent de voir qu'ils vont bien au delà de leurs limites."