Centre

Les sanitaires seront également rénovés.

Bonne nouvelle pour les parents, les enseignants et surtout les élèves de l'école communale de Naast. Le conseil communal de la Ville de Soignies a approuvé le lancement d’un marché public pour l’étude et le suivi des travaux de transformation de l’école de Naast. Ceux-ci visent à créer deux nouvelles classes ainsi que rénover totalement les sanitaires. "Un bâtiment a déjà reçu des travaux de réaménagement à l'école communale. Ici, les travaux concernent le deuxième bâtiment qui n'a pas encore été rénové", explique la bourgmestre Fabienne Winckel (PS).

L’étude comprendra à la fois l’esquisse d’avant-projet, un planning de réalisation des travaux, un dossier de demande de permis d’urbanisme ainsi que la supervision du projet jusqu’à son aboutissement. Le montant estimé de ce marché est de 42 350 euros et correspond au crédit inscrit au budget extraordinaire de l’exercice 2019. Il sera financé sur fonds propres. Le marché sera lancé par procédure négociée sans publication préalable. "C'est important de remettre à neuf cette partie de l'école qui en a besoin."

L'école communale de Naast vient aussi de bénéficier de nouveaux aménagements à ses abords. Il y a quelques jours, deux personnages grandeur nature, Charlotte et Vincent, ont été placés devant l'école afin de sensibiliser les automobilistes à réduire leur vitesse. De même, un nouveau panneau zone 30 a été installé tandis que des barrières spéciales ont été rajoutées au dispositif à côté du passage pour piéton. Les enfants de l'école seront aussi invités à développer un projet autour de ces figurines et de ces barrières afin de les personnaliser.

Il y a quelques semaines, une autre bonne nouvelle est venue égayer l'école communale, même si elle n'est pas directement impliquée. Un auteur de projet a été désigné afin de mettre en oeuvre un projet de construction d'une salle de sport au sein du village de Naast. L'idée étant de la mettre à disposition des clubs sonégiens en soirée et de l'école communale en journée. Les délais n'ont pas encore été fixés mais l'objectif du collège est que le projet aboutisse avant la fin de la mandature, soit en 2024.