Centre

Selon Infrabel, il s'agirait d'un suicide.

C'était l'incompréhension ce jeudi après-midi à Carnières. Vers 12h40, un train qui reliait Tournai à Namur a heurté mortellement une personne à hauteur de la gare, entre Morlanwelz et Piéton. La victime a traversé les voies juste avant le passage du train à cet endroit. Les services de secours n'ont malheureusement rien pu faire pour elle. Elle est décédée sur place.

Selon Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire, les circonstances sont claires : il s'agit d'un suicide. La personne aurait volontairement traversé les voies. La police des chemins de fer n'a d'ailleurs pas prolongé son intervention sur place. Le corps de la victime a été pris en charge par les services funéraires vers 15h30. "Selon nous, ce n'est pas un accident", explique Frédéric Sacré, porte-parole d'Infrabel. "Vu qu'il s'agit d'un acte volontaire, nous ne communiquons pas davantage sur les circonstances."

La circulation des trains entre La Louvière-Sud et Charleroi-Sud a été interrompue durant près de trois heures. De nombreux trains ont été supprimés ou retardés. Elle a toutefois pu reprendre progressivement son cours normal peu avant 16 heures. Le train qui a percuté la personne a quant à lui été longtemps immobilisé sur les voies, à hauteur de Piéton. "Le train qui a percuté la personne a été immobilisé sur les rails jusqu'à 15 heures. Les voyageurs ont ensuite pu rejoindre la gare de Charleroi-Sud."

La commune de Morlanwelz est décidément maudite avec le chemin de fer. Tout le monde a encore en mémoire ce terrible accident qui avait coûté la vie à deux ouvriers d'Infrabel en novembre 2017. Quelques jours plus tard, c'est un jeune adolescent qui était tué en traversant les voies, toujours à Morlanwelz. En janvier dernier, une autre personne est décédée. Il s'agissait également d'un suicide.