Rapidement après le drame de dimanche dernier à Strépy-Bracquegnies, la ville de La Louvière mettait en place un dispositif d’accueil et de première écoute psyco-sociale, en collaboration avec les psychologues de la Croix-Rouge, le personnel communal et les membres du service d'assistance policière aux victimes. Objectif, venir en soutien aux citoyens qui en ressentent le besoin. Initialement prévu jusqu’à ce jeudi, il sera finalement maintenu plus longtemps.

"Annoncée jusqu'à jeudi, cette prise en charge de première ligne continuera jusqu'à samedi 17h au sein d'Hôtel de Ville, date à laquelle le livre de condoléances et d'hommage sera clôturé", confirme-t-on du côté de la ville de La Louvière. "Le contenu du document sera ensuite numérisé, dupliqué et remis aux familles des victimes."

Le numéro ouvert à la suite du drame, le 064/27 78 11, restera également actif jusqu’à ce samedi, 17 heures. "Afin d'accompagner celles et ceux qui estiment en avoir besoin durant les carnavals du Laetare, une structure sera disponible du dimanche au mardi au sein des infrastructures du CPAS (rue de la Concorde), de 8 heures à midi sans rendez-vous."

À partir de mardi après-midi, la phase de première écoute psycho-sociale sera terminée et les personnes en besoin seront réorientées vers des psychologues professionnels pour un suivi et un accompagnement.