Les sociétés folkloriques louviéroises, soit six sociétés de gilles et une société de "Paysans", ont annoncé, par la voix de leur président Dominique Depoter, qu'une minute de silence sera respectée à la mi-journée en mémoire des victimes de Strépy-Bracquegnies. "Toutes les sociétés convergeront vers la place communale de La Louvièredimanche à midi pour un rondeau traditionnel, avec entre 800 et 1.000 gilles et Paysans", a expliqué Dominique Depoter. "Quand tout le monde sera rassemblé, la musique s'arrêtera et un coup de canon sera tiré par un artificier et sera entendu dans toute la ville. Nous avons demandé à tous les cafetiers de couper la musique à ce moment-là et de respecter, avec le public et les gilles sur la place communale, une minute de silence en mémoire des victimes."

Le ramassage des gilles de La Louvière commencera dimanche dès 4 heures du matin. "Nous avons une fois encore insisté auprès des présidents des différentes sociétés folkloriques pour que les mesures de sécurité encadrant les cortèges soient strictement respectées", a souligné Dominique Depoter. "Nous avons à chaque carnaval, notamment, des signaleurs à l'avant et à l'arrière de chaque groupe, voire parfois des voitures avec feux clignotants."