Centre Le conseil économique et social s'est réuni ce mercredi.

Après le soutien du conseil communal de Soignies, le projet des anciens travailleurs de Durobor obtient celui de la Communauté urbaine du Centre (CUC). Son conseil économique et social souhaite en tout cas tout mettre en oeuvre pour que la reprise de Durobor aboutisse. "C'est un soutien supplémentaire qui vient étoffer le dossier des travailleurs", témoigne le député fédéral Patrick Prévot (PS), présent à ce conseil aux côtés notamment de la bourgmestre  de Soignies Fabienne Winckel (PS), des députés Laurent Devin (PS) et François Desquesnes (cdH), de Stéphanie Libert, présidente de l'IDEA ou encore de Damien de Dorlodot, président du conseil économique et social de la CUC.

Les huit ancien travailleurs à l'initiative du projet ont d'abord présenté leurs idées aux membres du conseil. "Il a été accueilli très positivement, même par ceux qui ne le connaissaient pas encore", assure Patrick Prévot. "C'était aussi un échange très constructif. Des conseils ont été donnés par le monde politique mais aussi par le président qui est issu du monde entrepreneurial tandis que les travailleurs ont écouté avec une oreille attentive. Nous en sommes arrivés à la conclusion que la CUC allait envoyer un courrier à la Sogepa pour leur dire combien nous soutenons ce projet qui a été présenté. Le chemin est long mais c'est un pas dans le bon sens."