Un budget participatif est dédié aux comités de quartier.

La semaine dernière, l'ensemble des comités de quartier d'Ecaussinnes se sont réunis avec les autorités communales. Cette réunion, organisée avant l'arrivée des différentes mesures de confinement et d'interdiction de rassemblement, a eu pour objectif de lancer un appel à projets pour l'ensemble de ces comités.

La Cité de l'Amour propose en effet pour la toute première fois la mise en place d'un budget participatif qui leur sera dédié. Une enveloppe annuelle de 15 000 euros a d'ailleurs été fixée. "Ce budget participatif a pour but d’encourager et soutenir les comités de quartier dans la réalisation de leurs idées pour améliorer leur quartier", explique Arnaud Guérard, échevin en charge de la participation citoyenne.

Chaque comité est donc désormais libre de préparer un projet qui, selon sa recevabilité, pourrait bénéficier d'une partie de l'enveloppe. Les projets devront être bénéfiques aux habitants du quartier (création d’espaces ludiques ou de communication, propreté du quartier, création d’un compost collectif, verdurisation, amélioration de la mobilité, etc.), avoir un coût inférieur à 4 000 euros et être cohérents et compatibles avec les réalisations en cours sur le territoire communal.

Le timing, qui sera probablement adapté en fonction de l'évolution de la située liée au Covid-19, prévoit la remise des projets pour la fin du mois d'avril. Ils seront ensuite remis entre les mains d'un jury qui présentera les projets retenus aux autorités communales. L'objectif étant de débuter la concrétisation des actions dès le mois de septembre. 

En attendant de sortir du confinement, les comités de quartier écaussinnois restent en tout cas actifs. "Certains se mobilisent pour veiller sur les personnes isolées et les plus fragiles", explique l'échevin. "Le comité du "Centre historique" propose par exemple de l'aide aux habitants à risques pour les courses alimentaires, ou même un simple appel téléphonique pour rompre l'isolement. Ce sont de belles initiatives qui montrent le rôle que peuvent jouer les comités de quartier dans la solidarité."