La fin d'année est traditionnellement la période de présentation des budgets pour l'exercice suivant. Et à Ecaussinnes, le Collège communal a souhaité le présenter en prélude de son vote au conseil communal du 30 novembre. Ce budget initial pour 2021 présente un boni à l’exercice propre de 177 296 euros et un boni global de 73 204 euros.

"Malgré une situation financière difficile, le Collège communal a souhaité poursuivre son soutien au secteur associatif", annonce d'emblée le bourgmestre Xavier Dupont. "Tous les subsides sont maintenus pour l’année 2021. Nous espérons très sincèrement que ce secteur pourra reprendre ses activités dans les meilleures conditions le plus rapidement possible."

Mais surtout, ce budget permet de garantir le maintien de l’emploi au sein de l’administration communale et des avantages accordés à l’ensemble des membres du personnel. "Des moyens matériels sont également inscrits dans le budget pour permettre aux membres du personnel communal de remplir leurs missions avec les meilleurs outils et dans les meilleures conditions possibles. Les frais de fonctionnement de l’administration communale d’Ecaussinnes sont stables suivant l’évolution des coûts sur le marché."

La crise sanitaire n’épargne en tout cas pas les finances de la commune d’Ecaussinnes. L’impact, direct ou indirect s'élève déjà à 906 883 euros l’exercice ordinaire. "La crise a un gros impact sur le budget et ce sans avoir pu mesurer l’impact social. Nous avons voulu, de manière prévisionnelle augmenter la dotation communale dès le budget initial, c’est pourquoi, nous avons augmenté le montant de 180 000 euros par rapport à la modification budgétaire 2020. En deux ans, la dotation au CPAS aura ainsi augmenté de 500 000 euros, soit une augmentation de 18%. Toutefois, il est à prévoir, sans doute en modification budgétaire, un financement plus important du CPAS."

Pour son volet extraordinaire (les projets), le budget 2021 prévoit une enveloppe de 3,86 millions d'euros. Les projets les plus importants sont le réaménagement de la ligne 106 pour un montant de 1,2 million d’euros (subside de 778 000 euros) et le réaménagement de la rue Vandervelde pour un montant de 940 000 euros (subside de 410 000 euros).

Il est aussi prévu d'investir pour le remplacement des châssis de l’école communale Odénat Bouton (310 000 euros dont 217 000 euros de subsides), la réalisation de feuilles de route dans le cadre du projet Walloreno (59 500 euros subsidiés à 100%), la modernisation du réseau d’éclairage public (70.000 euros), les études préalables à l’extension du Hall Polyvalent pour un montant (50 000 euros) ou encore la création d’un réseau de contrôle de la qualité de l’air du zoning industriel (15 000 euros) ainsi que la rénovation des plaines de jeux pour un montant (35 000 euros).

"La situation financière n’est sincèrement pas simple, les réserves de la commune d’Ecaussinnes sont arrivées à leurs limites inférieures depuis quelques années", commente le bourgmestre. "Nous arrivons néanmoins à programmer de gros projets, notamment grâce à des subsides obtenus auprès de la Région wallonne, ce qui démontre la qualité de ceux-ci."