Centre Le collège a pris sa décision mais celle-ci ne plaît pas à tout le monde.

C'est désormais acté : le rallye de la Haute Senne est interdit de passe sur le territoire d'Ecaussinnes. Déjà annoncée à la fin du mois de décembre, la décision a été confirmée ce mercredi soir après une rencontre entre les représentants du collège communal et les organisateurs, l’Auto-Club de Braine-le-Comte. "Le collège comprend l’intérêt des organisateurs d’utiliser les routes campagnardes sur Ecaussinnes mais estime qu’une épreuve de ce type n’a pas sa place dans le cadre verdoyant d’une commune rurale telle que la nôtre", explique le bourgmestre Xavier Dupont (PS).

L'équipe du bourgmestre argumente en estimant vouloir garantir "une mobilité responsable sur le territoire de la commune d’Ecaussinnes. Le collège s’est engagé à garantir aux Ecaussinnois une qualité du cadre de vie optimale et estime que les impacts liés à ce type de manifestation (bruit, mobilité, sécurité) ne répondent pas à cette volonté. Nous ne remettons pas en cause le dispositif de sécurité ni le comportement de la majorité des pilotes, mais constatons néanmoins des véhicules au comportement inadapté et insécurisant à l’approche de l’événement."

Cette décision n'a évidemment pas plu à tout le monde. A commencer par les organisateurs qui déplorent ce refus qui, selon eux, met en péril l'organisation du rallye prévu en juin 2019. Sur les réseaux sociaux, les réactions fusent également. Un sondage demandant de voter "pour" ou "contre" le passage du rallye a même été créé. La mention "pour" a récolté plus de 500 votes tandis que le "contre" seulement 100 voix.

Par ailleurs, beaucoup de commentaires visent le groupe Ecolo qui forme, avec VE et MR-CHE, la majorité écaussinnoise. Ce à quoi l'échevin écologiste Arnaud Guérard a voulu réagir. "Non, Ecolo n'exerce pas une dictature sur le collège qui prend toutes ses décisions collectivement. Oui, nous recevons des courriers de nombreux citoyens concernant les impacts et les pratiques du rallye de Braine en termes de mobilité, de sécurité. Oui, la façon dont est organisé le rallye de Braine à des impacts importants, Ecaussinnes n'est pas la première commune à prendre une décision similaire et ne sera vraisemblablement pas la dernière."

Et de poursuivre avec autant de fermeté : "Oui, les organisateurs ont décidé d'orchestrer une polémique sur les réseaux sociaux et de ne pas suivre la voie de la concertation alors que le collège les avait contactés directement sans passer par la presse. Non, sous-entendre via les réseaux pouvoir faire encore plus de nuisances en traversant Ecaussinnes "hors course" n'est pas acceptable de la part d'un organisateur… Et oui, dans ces conditions, je ne pense pas que l'organisation du rallye de Braine à Ecaussinnes soit une plus-value."

Le débat autour du rallye n'est vraisemblablement pas encore clos. La 15e édition du rallye, essentiellement organisé à Braine-le-Comte, ne pourra en tout cas plus traverser une partie du bois de la Houssière, sur le territoire d'Ecaussinnes.