Depuis quelques mois maintenant, les communes de la région du centre changent progressivement de mode de collecte des déchets. Un nouveau modèle, certes avantageux pour le tri des déchets et l'environnement, mais parfois compliqué à comprendre pour les habitants. À Ecaussines, la période transitoire a débuté à la nouvelle année. C'est donc l'occasion de revenir sur les prochains changements dans le calendrier. À partir du 12 avril en zone 1 et à partir du 26 avril en zone 2, les premières collectes de papiers-cartons dans de nouveaux conteneurs commenceront. Ils seront collectés toutes les quatre semaines par l’intercommunale Hygea.

Quant à leur livraison, les conteneurs commenceront à être livrés dans deux semaines. Les habitants de la première zone recevront leur conteneur du 23 au 26 mars, alors qu’Hygea passera pour la deuxième entre le 29 mars et le 1er avril. "Les conteneurs seront livrés gratuitement à votre domicile sans coût supplémentaire", a précisé l’intercommunale, Hygea. "Vous ne devez pas être sur place lors de cette livraison. Le conteneur est affecté à une adresse et non à des personnes. Il n’est pas nominatif." Ce qui veut dire qu’en cas de déménagement, le conteneur restera sur place.

Une précision reste à apporter concernant la capacité de ces conteneurs. Livrés par défaut en 240 litres, ces derniers peuvent être changés. Le conteneur papiers-cartons est, en effet, disponible en plus petite capacité, soit 140 litres. "Si vous souhaitez changer la capacité de votre conteneur ou le mutualiser vous devez impérativement avertir l’intercommunale Hygea avant le 16 mars 2021 en contactant le numéro gratuit : 0800/11.799", a déclaré Hygea. Pour les indécis, des modèles d’exposition sont disponibles jusque vendredi au recyparc d’Écaussinnes.

Il est conseillé aux Ecaussinnois de présenter des conteneurs remplis lors des récoltes. Dans le cas où vous voudriez vous débarrasser d’une plus petite quantité, l’intercommunale rappelle que vous avez la possibilité de déposer vos papiers-cartons au recyparc, situé à la rue de Scoufflény.

Le lancement du nouveau mode de collecte avait débuté le 4 janvier, avec le changement de sac pour les déchets résiduels. Après six années en tant que commune pilote pour le projet des poubelles à puce, les autorités communales n’ont pas eu d’autres choix que d’approuver la décision d’Hygea. Le maintien du système de poubelles à puce aurait couté environ 80 000 euros à la commune. Une somme trop importante, surtout si Écaussinnes avait été la seule à continuer leurs utilisations. Les conteneurs à puce ont été ramassés d’ailleurs avec un peu de retard, après la météo difficile du début du mois de février.