Si Ecaussinnes est la Cité de l'Amour, c'est aussi une Cité d'Arts depuis plus de 20 ans. Elle le soulignera ces 25 et 26 septembre à l'occasion de la 25e édition du bien nommé festival Ecaussinnes, Cité d'Arts. Durant deux jours, les trois villages de la commune deviendront les lieux d'un bouillonnement culturel où plus de 200 artistes venus de Belgique et de l'étranger exposeront leurs œuvres et dévoileront leur art dans les disciplines les plus diverses.

"Cité d'Arts est un parcours d'artistes qui met en lumière des œuvres accueillies dans des salles et des lieux patrimoniaux, que ce soit dans les églises, des bâtiments communaux ou des bâtiments privés. Les lieux d'accueil sont les écrins des œuvres et les œuvres apportent un plus à l'écrin", explique Dominique Faignart, échevin de la culture d'Ecaussinnes.

Parmi les lieux d'accueil, pointons l'église Saint-Géry où Gaëtan Bayot, acteur d'origine écaussinnoise, improvisera "Molière et Vous", un seul-en-scène où il se propose de créer la prochaine comédie de Molière, en incarnant tous les personnage et dont la trame suivra les souhaits du public. On visitera aussi la Maison du Peuple ou la Maison de la Jeunesse à Marche-lez-Ecaussinnes, le Foyer Culturel de l'Avedelle, l'église Sainte-Aldegonde ou l'école Saint-Rémy à Ecaussinnes. Notons que le domaine du château de la Follie, résidence privée, sera accessible durant tout le weekend à Ecaussinnes.

Cette année, le public découvrira aussi de nombreux ateliers d'artises. "Vu le contexte, nous leur avons demandé s'ils pouvaient accueillir du public chez eux afin de pouvoir accueillir dans les espaces communs des personnes venant de l'extérieur. On accueille des artistes qui viennent de partout, des néophytes comme des pros."

Cette 25e édition sera aussi l'occasion de découvrir le parcours Isaac Cordal, mis en place avec Centrissime et qui vise à promouvoir le réseau Vhello. "Il y a 10 œuvres de l'artistes disséminés dans le centre de la commune, devant des bâtiments publics. C'est un jeu de piste pour retrouver ses sculptures."

Pour permettre aux visiteurs de se rendre facilement d'un village à l'autre sans emprunter sa voiture, un train touristique assurera la navette entre différents lieux d'exposition, au départ de la place communale. Enfin, signalons qu'un hommage sera rendu à Julos Beaucarne, malheureusement décédé une semaine avant l'événement, et dont les racines écaussinnoises n'ont pas été oubliées.

Le catalogue des activités et des lieux d'exposition est à télécharger sur le site web de la commune d'Ecaussinnes. S'il est dense, "on aurait aimé en faire plus pour cette 25e édition. Mais les circonstances font que nous n'avons pas su anticiper comme nous l'aurions souhaité." Après une annulation en 2020 à cause de la pandémie, le programme tel qu'il est présenté aujourd'hui en contentera plus d'un.