Comme le coyote manquant de peu d'attraper bip-bip, Sébastien Deschamps du Groupe Ensemble a loupé le mayorat deux fois d'affilée à Écaussinnes. Depuis, il ne laisse rien passer. Aussi, lorsqu'il commence à voir défiler des rappels de paiement dans les courriers de la commune qu'il consulte chaque semaine, le conseiller d'opposition s'interroge et creuse.

Après avoir demandé un listing global des courriers depuis le 1er janvier 2020, Sébastien Deschamps tire son bilan. "Depuis le début de l'année 2020, on compte 90 factures de rappels de paiement, 14 courriers de mises en demeure et 6 de paiements d'intérêts de retard", détaille l'élu d'Ensemble. "La commune d'Écaussinnes doit montrer l'exemple. On demande au citoyen écaussinnois de payer par exemple "sa facture poubelles" en temps et en heure. Il y a lieu de mettre en place un mécanisme de manière à ce que des factures impayées ne restent pas au fond des tiroirs. Parmi les fournisseurs, on retrouve notamment des petits indépendants qui attendent d'être payés. On crée des chèques commerces pour venir en aide aux indépendants pendant cette période liée au coronavirus et on ne paie pas les fournisseurs à temps. En plus, vu la situation de crise, c'est peu respectueux des difficultés que connaissent les citoyens."

Le conseiller d'opposition s'explique difficilement cette situation. ""La commune d'Écaussinnes n'a pas de problème de liquidités pour justifier ces retards de paiements. Et même si c'était le cas, les taux pratiqués aux communes pour des facilités de paiement sont si bas que ce serait moins coûteux d'avoir un crédit de caisse que de payer de telles amendes", commente Sébastien Deschamps.

Mais le bourgmestre se veut rassurant, la commune n'est pas en difficulté financière au point de ne pas pouvoir payer ses factures. "Toutes les factures sont acceptées par le collège, il n'y a pas de problème de liquidité", réagit Xavier Dupont. "Notre directrice financière a connu quelques soucis de santé durant le premier semestre et cela explique sans doute des retards administratifs. Mais il n'y a rien de dramatique."

Et le mayeur de conclure: "Je suis toujours étonné par les méthodes de Sébastien Deschamps. Si j'étais conseiller d'opposition et que je constatais un tel problème, je me renseignerais d'abord auprès des services concernés et du collège avant d'alerter la presse."