Centre

En cause : l'entreprise n'a pas accepté d'inclure un mécanisme de participation citoyenne.

Feu rouge du collège communal d'Ecaussinnes pour la demande de permis introduite par EDF Luminus. Le projet prévoyait l’implantation et l’exploitation de trois éoliennes dans le zoning industriel de Marche-lez-Ecaussinnes. Mais la société EDF Luminus n'a visiblement pas souhaité répondre à toutes les exigences du collège qui voulait y inclure un mécanisme fort de participation citoyenne.

Leur raisonnement inclut que les activités et le développement du zoning industriel ont des impacts importants en termes d’environnement, de cadre de vie, de mobilité pour les habitants et la collectivité locale. Créer une coopérative citoyenne locale pourrait donc répondre à ces désagréments. "Nous sommes très clairement en faveur du développement des énergies renouvelables et agissons concrètement, à notre niveau, pour les enjeux du climat au travers de notre Plan Energie-Climat, mais ce développement ne peut se faire qu’au bénéfice de grandes multinationales de l’Energie en écartant toute composante citoyenne", souligne Arnaud Guérard (Ecolo), "chevin de la transition énergétique.

Dans le cadre de ce dossier, différents partenaires citoyens avaient d'ailleurs montré un intérêt pour s’associer au développement du projet. De manière proactive, la commune d’Ecaussinnes les avait réunis et entamé des discussions pour l’intégration d’un mécanisme fort de participation citoyenne. Mais EDF-Luminus n'a pas embrayé dans ce sens. "J’espère que les discussions vont pouvoir reprendre rapidement avec le porteur de projet afin de faire avancer ce dossier dans le bon sens. Nous sommes prêts à y jouer un rôle actif pour défendre une énergie plus verte, plus durable et plus citoyenne."

Car la commune d'Ecaussinnes se veut favorable à l'installation plus générale d'éoliennes. Un parc de trois mâts a d'ailleurs été inauguré au début du mois d'avril. Mais il incluait une participation citoyenne. "C’est d’ailleurs ce qui est prévu dans notre Plan Energie-Climat voté à l’unanimité du conseil communal et qui mise sur une réappropriation de la question énergétique par les citoyens tout en visant la réduction de 40% des émissions de CO2, l’amélioration de 27% de la performance énergétique et l’accroissement de 27% d’énergie renouvelables sur le territoire de la commune d’Ecaussinnes à l’horizon 2030", conclut l'échevin.