Le cours d'eau présente une couleur blanchâtre.

Une fois de plus. Ce vendredi, l’échevin de l’environnement Arnaud Guérard (Ecolo) était informé d’un incident sur la Sennette. Le cours d’eau présente une couleur blanchâtre au niveau de Marche-lez-Ecaussinnes. Le service environnement de la commune a immédiatement déposé une plainte auprès de la police de l’environnement afin qu’un constat soit dressée et une enquête ouverte.

© DR

"Toutes les infractions environnementales sont désormais systématiquement poursuivies qu'elles viennent du zoning industriel ou d'ailleurs", précise le premier échevin. "Il est inacceptable que les efforts réalisés par les citoyens et la commune pour restaurer la biodiversité de la Sennette puisse être mis à mal par ce type de pollution présumée."

Ce n’est effectivement pas la première fois que la Sennette est victime d’une pollution. En janvier dernier, ce sont des milliers de billes de plastique qui avaient été découvertes sur les berges du cours d’eau, jusqu’à plus de sept kilomètres en aval du zoning industriel. Une enquête avait été ouverte. Menée par le département de la police et de contrôle du Service Public de Wallonie (SPW), elle n’avait malheureusement pas donné de résultat.

La commune avait malgré tout décidé de passer à l’action en adressant une mise en demeure à l’entreprise Total Petrochemicals afin que cette dernière "prenne ses responsabilités en tant que producteur des micro-billes."