Organisé depuis plus de 100 ans par la "Ville de l'Amour", le traditionnel Goûter matrimonial aura lieu le lundi de Pentecôte soit le 5 juin prochain. L'idée : réunir des célibataires du monde entier pour les aider à trouver l'amour. Speed dating, cortège, concerts, et enfin les mariages des célibataires tout est mis en place pour amener des âmes sœurs à se trouver.

"Parmi les activités prévues habituellement dans le cadre de cette manifestation folklorique, bien ancrée dans nos traditions, figure le traditionnel cortège", explique Sébastien Deschamps, conseiller communal et chef de file de l'opposition. "Il démarre du quartier sud et parcourt les rues d’Ecaussinnes pour terminer sur son parcours à Ecaussinnes-Lalaing".

Créé au début du 20ème siècle, la tradition de ce Goûter matrimonial mis en place par Marcel Tricot veut que les jeunes célibataires soient amenées de la gare d'Ecaussinnes le matin pour les convoyer jusque dans le centre-ville. L'événement met à l'honneur la coutume de la plantation de 'l'arbre de Mai", image de l'expression d'un sentiment d'amour à l'égard d'une jeune fille à marier. Organisé depuis de nombreuses années, le cortège compte en moyenne une vingtaine de groupes folkloriques et d'associations écaussinnoises. Parmi eux, notamment, des cracheurs de feu, un sculpteur sur ballons, des groupes de jazz ou de country, les Géants d'Ecaussinnes ou encore la fanfare de Hussignies. Y figure également le carrosse qui amène la présidente du Goûter et ses demoiselles d'honneur.

Lors du 103ème Goûter Matrimonial, la commune d'Ecaussines avait revu l'organisation de l'événement en proposant le cortège du Goûter en matinée mais la formule n'avait pas fait l'unanimité. Cette année, il semblerait que la majorité songe même à annuler le cortège suite à des raisons budgétaires. Un non-sens pour l'opposition qui soutien cet événement qui allie tradition et divertissement.

"Il nous revient que l'actuelle majorité a décidé d’annuler le cortège du Goûter matrimonial", ajoute le conseiller communal Bernard Rossignol. "Mettez-vous un peu à la place des jeunes élues qui attendent depuis 2 ans de déambuler dans les rues d’Ecaussinnes". "Si cette annulation est effectuée pour des raisons budgétaires, pourquoi ne fait-on pas un appel aux groupements écaussinnois pour participer au cortège du Goûter matrimonial ?", s'interroge le groupe Ensemble.

Contacté à ce propos, l'échevin de la Culture et du Folklore, Dominique Faignart n'a pas souhaité se prononcer pour l'instant. L'échevin réserve sa réponse pour le prochain Conseil communal prévu le 28 mars prochain.