Cette fois, le conseil communal n'aura pas d'autre choix que d'adhérer à la demande du groupe Ensemble. A savoir désigner Bernard Rossignol au conseil administration de Haute Senne Logement. Dans un courrier envoyé ce 18 septembre, le ministre wallon des pouvoirs locaux Pierre-Yves Dermagne donne en effet raison à l'opposition écaussinnoise.

L'autorité de tutelle met formellement en demeure le conseil communal d'Ecaussinnes de permettre la désignation du candidat présenté par le groupe Ensemble, Bernard Rossignol lors de la prochaine séance du conseil communal. La délibération du conseil communal du 29 juin concernant la non-nomination de Bernard Rossignol est par ailleurs annulée. "C’est une belle victoire pour la démocratie. La loi, c’est la loi", commente Bernard Rossignol. 

Proposé par le groupe Ensemble à un poste d’administrateur (apparenté cdH) à la société Haute Senne Logement, Bernard Rossignol a vu sa candidature être rejetée à deux reprises par la majorité d'Ecaussinnes lors de votes au conseil communal, en février et en juin derniers.

Lors du conseil communal du 17 février, le résultat du vote pour la désignation de Bernard Rossignol au CA de la société de logements publics était le suivant : 10 voix pour (la majorité), une abstention, et 8 voix contre, le groupe Ensemble totalisant deux absents ce jour-là. Le groupe de Sébastien Deschamps et Bernard Rossignol avait alors introduit un premier recours auprès du ministre de tutelle, Pierre-Yves Dermagne.

Le 29 mai 2020, ce dernier avait cassé la décision du Conseil communal. Il fallait en effet respecter la clé D’Hondt dans la répartition des mandats au sein de la société de logements publics. Le groupe Ensemble avait alors présenté à nouveau la candidature de Bernard Rossignol au vote ce lundi 29 juin, candidature qui avait à nouveau été rejetée par l'actuelle majorité. Un nouveau recours a dès lors été introduit dans la foulée. Et cette fois, le ministre est catégorique.