Toutes les exigences demandées par la Région wallonne n'ont pas été respectées.

Le nouveau projet de parc éolien à Marche-lez-Ecaussinnes ne verra pas le jour. Du moins pas dans les conditions initialement présentées. Les fonctionnaires technique et délégué de la Région wallonne viennent en effet d'annoncer leur décision de refuser le permis unique demandé par la société EDF Luminus. Il concernait l'installation de trois éoliennes dans le zoning industriel zone C : une sur le site de l'usine Katoen prévue pour desservir  le réseau et deux autres sur le site de Total Petrochimicals Feluy prévues pour alimenter uniquement le zoning.

Ce refus de permis se base principalement sur l'absence de certaines informations sur la faune et la flore demandées par la division nature et forêt. Deux des trois éoliennes sont en réalité prévues sur une zone boisée qui abrite des populations de chauves-souris. Des analyses et inventaires détaillés ont été demandés mais n'ont pas été réalisés par EDF Luminus. La Région wallonne juge donc qu'aucune garantie n'a été donnée concernant l'impact des éoliennes sur ces animaux mais aussi sur la flore et la faune dans son ensemble.

En parallèle, un avis défavorable avait été émis dans un premier temps par la commune d'Ecaussinnes en avril dernier. La cause ? La société EDF Luminus n'avait pas souhaité répondre à toutes les exigences du collège qui voulait y inclure un mécanisme fort de participation citoyenne. Leur raisonnement inclut que les activités et le développement du zoning industriel ont des impacts importants en termes d’environnement, de cadre de vie, de mobilité pour les habitants et la collectivité locale.

Finalement, après discussions entre EDF Luminus et le collège communal, un accord avait été trouvé. "Ils s'étaient engagés à ouvrir la participation citoyenne à hauteur de 500 000 euros", explique Arnaud Guérard, échevin de l'aménagement du territoire. "De manière complémentaire, la commune avait aussi l'intention de leur demander une taxe sur les mâts pour obtenir une compensation pour les citoyens."

Toujours est-il que ce projet est désormais compromis. EDF Luminus devra probablement émettre une nouvelle demande de permis unique en tenant compte des remarques des fonctionnaires technique et délégué.