Sur le site internet de l’Administration communale d’Ecaussinnes, il est désormais possible de consulter l’horaire des soumonces en batterie prévues jusqu’au 12 mars.

Sur un fond de pandémie et de règles sanitaires strictes, doit-on comprendre que les soumonces sont néanmoins maintenues ? La communication à ce propos n’est pas très claire.

"C’est le service communication qui gère, en fait, la mise en ligne de l’information. Il faut voir au niveau de la société [de gilles] si elle a pris des décisions autres que les informations qui avaient été données à l’époque. Maintenant, il y a les Codéco qui vont se succéder et l’ensemble sera adapté en fonction de cela. Les soumonces pourraient être maintenues mais tout dépend de l’Association des sociétés carnavalesques", Dominique Faignart, échevin en charge de la culture et du folklore.

Selon l’échevin, donc, le service communication de la Commune a simplement relayé l’horaire des soumonces qui lui a été donné par l'Amicale du Carnaval d'Ecaussinnes chargée de l'organisation et des horaires des soumonces ainsi que du carnaval.

"Comme les informations avaient été annoncées dans ce sens, au niveau communication cela a été édité comme cela. Si d’autres informations ne sont pas arrivées au niveau du service communication, c’est peut-être pour cela que [l’horaire] est resté en l’état", explique Dominique Faignart.

Une incompréhension totale pour Pascal Marquebreucq, président de la société de gilles Les Scaussinoûs. Les règles sanitaires s’étant davantage renforcées depuis le 22 décembre, il est évident pour le président des Scaussinoûs que l’horaire des soumonces tombe à l’eau.

"Nous ne sortons pas ! Les cafés sont fermés à 23h donc nous ne savons pas sortir. Nous n’allons pas faire les soumonces avec un masque. Nous ne sortons pas tant qu’il n’y a pas de changements. Il y a un Codéco prévu le 15 ou le 17 janvier. Tant que nous n’avons pas de levée de restrictions, nous ne savons pas faire de soumonces. Plein de gens m’ont téléphoné pour m’informer de cela mais je ne sais pas ce qu’ils ont fait à la commune. Un programme a été rentré avec une demande d’autorisation de police pour toutes les soumonces et le carnaval mais le dossier a été rentré avant qu’on sache qu’il n’y avait pas de soumonces. Il n’y a pas eu de restrictions pour les fêtes donc il n’y a pas de raisons, si nous n’avons pas pu faire nouvel an que nous puissions faire soumonces".